implants capillaires et problèmes de calvitie

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Il arrive un moment dans la vie où on commence à se remettre en question, où l’image que l’on renvoie de nous, ne nous convient plus. On a envie de changement. Et quand des petits défauts physiques viennent accentuer ce sentiment, cela nous pousse à agir au plus vite. Et parmi ces petits défauts physiques qui nous pourrissent la vie, il y a la calvitie. En effet, la calvitie peut toucher tout le monde, homme comme femme et peut survenir dans diverses situations. Forcément, la perte de cheveux peut être vraiment difficile à vivre, c’est pourquoi, envisager de se faire poser des implants capillaires est une solution très intéressante.

 

Dans quels cas avoir recours aux implants capillaires ?

 

Comme expliqué plus haut, la calvitie, ou perte de cheveux, peut malheureusement toucher tout le monde. Toutefois, il existe différentes chutes de cheveux : la chute physiologique et la chute pathologique. La chute de cheveux physiologique résulte d’un vieillissement des follicules. En d’autres termes, en prenant de l’âge, vous êtes plus sujet à avoir de la calvitie. Ni les hommes, ni les femmes ne sont épargnés mais la calvitie touche, le plus souvent, les hommes.
La chute de cheveux pathologique est une perte de cheveux due à du stress, un traumatisme, de la fatigue, une maladie ou un traitement médicamenteux.

 

Qu’est-ce que les implants capillaires exactement ?

 

Les implants capillaires ne sont autre qu’une greffe de cheveux. Des cheveux sont prélevés à l’arrière de la tête, là où ils ne tombent jamais puis sont greffés sur les parties où il vous manque des cheveux. La greffe se fait sous anesthésie locale et offre des résultats vraiment positifs. En effet, une fois que les cheveux sont greffés, ils mettent environ trois mois avant de repousser et la zone où il vous manquait des cheveux sera vraiment garnie au bout d’un an. Autrement dit, il faudra être un peu patient mais les résultats peuvent quand même se voir dès que la greffe est terminée. En plus, il est impossible de faire un rejet de greffe d’implants capillaires et vous n’aurez aucunes douleurs après la greffe. En revanche, vous devrez attendre environ une semaine pour pouvoir vous laver les cheveux et quinze jours pour pouvoir aller à la piscine.

 

Comme vous l’aurez compris, les implants capillaires sont de plus en plus utilisés ces dernières années et les nombreuses évolutions dans ce domaine, en sont forcément pour quelques jours. Autrefois, la pose d’implants capillaires n’était pas vraiment esthétique et cela se voyait qu’une greffe avait été réalisée. Mais depuis peu, il est possible d’obtenir un résultat vraiment bluffant car la greffe est beaucoup plus précise. Alors si vous souffrez de calvitie et que cela vous empêche de vivre pleinement votre vie, peut-être devriez-vous envisager la pose d’implants capillaires. Dans tous les cas n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel en greffe de cheveux qui sera capable de répondre à toutes vos questions.

Fil RSS des articles de ce mot clé
Magazine santé